Guérir son enfant intérieur

Auteur : Moussa Nabati
Traduction : Gilbert Gauché
Editions : Livre de poche
Nombres de pages : 384
Rubrique : Livres de développement personnel
Catégorie : Psychologie / Psychanalyse

Que nous apprend « Guérir son enfant intérieur ? »

Qu’il existe en nous « deux moi », le « moi » adulte et le « moi « enfant ».

Cet enfant intérieur que nous avons tous, joue un rôle important dans la façon dont nous vivons notre vie d’adulte.

Si nous avons pleinement pu vivre notre enfance, avons été aimés pour l’enfant que nous étions, nous aurons en nous un enfant équilibré, « un allié protecteur » qui nous aidera à vivre plus harmonieusement notre vie d’adulte.

Si, nous avons au contraire été privé d’une façon ou d’un autre de notre enfance, et n’avons pu la vivre sainement, librement, avec l’attention et l’amour dont nous avions besoin, notre enfant intérieur se manifestera à l’âge adulte à travers des états émotionnels source d’immaturité, de dépression, d’anxiété ou de culpabilité tel un « fantôme tyrannique » dans notre identité en quête de réparation.  

La conséquence de cette privation affective peut apparaitre ainsi dès l’enfance sous le nom de dépression infantile précoce (DIP).

A travers de nombreux témoignages de personnes souffrant dans leurs vies professionnelles et/ou personnelles, Moussa Nabati (psychanalyste et thérapeute) nous propose d’aller en tant qu’adulte à la rencontre de notre de notre passé, de notre enfant intérieur, de l’écouter pour mettre à jour tout ce qui a été refoulé, brisé, inachevé. Seul moyen d’en prendre conscience pour avancer et retrouver la sérénité.

Avec des mots simples et des exemples concrets, il nous explique les troubles et difficultés rencontrées par ses patients causés par certains épisodes marquants de leur enfance. Il nous montre également comment la société actuelle loin de nous aider, contribue à nourrir la dépression infantile précoce.

Ce que j’ai aimé de ce livre ?

Celui-ci m’a été conseillé par mon ancienne psychothérapeute.

Je suis intimement convaincue que la façon dont nous avons vécu notre enfance peut avoir des répercussions sur la personne que nous sommes, adulte. De nos premiers liens affectifs à nos premiers pas dans le monde, chaque événement peut marquer à vie notre vision de celui-ci et la façon dont nous interagissons avec lui.

Après la lecture de ce livre, je me suis empressée de poser des questions sur mon enfance à mes parents, et leur ai demandé de me raconter la leur.

 J’ai pu partager avec eux toutes les craintes, les peurs, les désagréments liés à notre relation durant mon enfance, que j’avais intériorisé et qui m’empêchait d’avancer.

La possibilité de pouvoir en parler a été pour le moins libérateur, à lever beaucoup de malentendus et à renforcer nos liens.

D’un autre côté, ce livre m’a fait prendre conscience que je pouvais interroger, m’intéresser au parcours des autres, quand cela été possible, avant d’émettre un jugement sur leurs actes.

 En étant plus curieuse de leur parcours de vie et de leurs expériences, je peux avoir une lecture, apporter des hypothèses sur les choix qu’ils font aujourd’hui. Cela n’explique pas tout, mais m’amène en tout cas à avoir plus de compassion, de bienveillance et d’écoute.

Auteur : Christelle Thomert
Dernière modification : 06/04/2024